fbpx

L’autonomisation des femmes est l’une des clés indispensables au développement économique de la société malgache. L’ONG Bel Avenir en est convaincue et mène, comme plusieurs autres organisations, des actions pour promouvoir l’égalité des genres dans le pays. La spécificité de l’intervention de l’ONG consiste à atteindre cet objectif en mettant en application son slogan “L’éducation comme moteur de développement”. C’est ainsi qu’en 2017, le Centre d’Accueil et d’Intégration des Femmes,  ou CAIF, a vu le jour.

Grâce à l’appui de la Fundación Barceló, le CAIF a ré-ouvert ses portes en juin pour sa deuxième promotion. Ce sont 42 femmes qui se sont inscrites pour suivre des formations professionnalisantes d’une durée de 12 mois. L’objectif général du centre est de soutenir dans leur vie quotidienne ces femmes des quartiers défavorisés de Toliara, en particulier celui d’Ankalika, et de leur donner les outils nécessaires pour s’épanouir et développer des activités génératrices de revenus.

Par ailleurs, le 25 juin dernier, à l’occasion de la fête de l’indépendance de Madagascar, la présidente de l’ONG Bel Avenir, Mme Volanjary Hélène, a effectué une visite au Centre d’Accueil et d’Intégration des Femmes et distribué aux enfants des vêtements ainsi que des lampions. C’était aussi une opportunité pour elle d’encourager ces femmes à étudier pour réaliser leur rêves. De plus, la présidente n’a pas oublié les jeunes mères du centre qui viennent d’accoucher en leur apportant des cadeaux lors de visites à domicile.