Toujours soucieuse de favoriser l’autonomisation de la femme et la lutte contre la malnutrition maternelle et infantile, l’ONG Bel Avenir met en place son nouveau projet « Centre d’Accueil et de soins pour la femme », à Ankalika (Madagascar) afin de promouvoir l’autonomisation de la femme et la lutte contre la malnutrition maternelle et infantile à travers l’éducation comme moteur de développement.

Basé dans le quartier d’Ankiembe-Haut, dans l’enceinte du Centre de Formation Professionnelle des Salines, l’Hôtel des Mamans a pour objectif de renforcer les capacités sanitaires, éducatives et professionnelles de la femme.

De ce fait, le centre, inauguré le samedi 11 juin dernier, accueille une centaine de femmes du quartier avec leurs enfants de moins de cinq ans, souffrant de malnutrition et vivant en situation d’extrême pauvreté.

Des ateliers d’alphabétisation, de recyclage organique et inorganique, de mathématiques, de comptabilité élémentaires et de médecine de base sont mis en place pour accroître le niveau éducatif de ces femmes.

Pour les aider dans leur insertion professionnelle, elles suivent également des formations de tressage à partir de divers matériaux tels que le plastique et le caoutchouc pour l’élaboration de produits. Elles apprennent aussi à  fabriquer du savon ou à gérer l’économie familiale et des petits commerces.

Après un an de formation, les femmes recevront une assistance et un accompagnement dans la recherche d’emploi.

Afin de permettre à ces femmes d’étudier tranquillement, une crèche est mise en place pour accueillir leurs enfants. Ces derniers ont ainsi l’occasion de bénéficier d’un lieu d’épanouissement, d’échanges et d’éveil, autre qu’à la maison.

Étant victimes de malnutrition, les mamans et leurs enfants sont pris en charge pour leur récupération nutritionnelle, en recevant un repas complet par jour, accompagné du complément alimentaire moringa. Des suivis nutritionnels s’ensuivront pour voir comment adapter le traitement.

D’autre part, l’ONG offre aux bénéficiaires un suivi médical adéquat pour prévoir les maladies liées à la malnutrition et à la mortalité maternelles et infantiles.

Enfin, l’ONG Bel Avenir continue de mettre en œuvre des sensibilisations ouvertes à la communauté d’Ankiembe-Haut, notamment aux enfants du Collège des Salines qui sont les acteurs présents et futurs du développement local ancré dans l’éducation et la santé. Ce projet, financé par el Ayuntamiento de Torrelodones d’Espagne, est une suite du projet “Mille jours”, de lutte contre la malnutrition chronique.