Si la population en bord de mer vit exclusivement de la pêche, sur la RN7 des dizaines de milliers de personnes se livrent à la recherche de pierres précieuses, dans l’espoir de trouver un jour fortune, mais en oubliant derrière eux, l’importance de l’éducation des enfants, spécialement celle des filles qui sont habituellement discriminées.

De ce fait, le réseau de solidarité internationale Eau de Coco dont fait partie le prorgamme Bel Avenir, a pris l’initiative de lever la campagne de sensibilisation et de collecte de fonds « Filles formées, femmes autonomes » pour soutenir leur projet « École des Saphirs », sis au petit village d’Antsohamadiro à 174 km de Tuléar, sur la RN7.

L’École des Saphirs accueille les enfants de la zone des mines de saphirs. Là-bas, les enfants reçoivent une éducation conforme au programme malgache et bénéficient d’une cantine scolaire qui assure la lutte contre la malnutrition. L’internat de l’école accueille une cinquantaine de filles pour leur permettre une meilleure assiduité et donner plus de temps à leurs parents pour leurs activités génératrices de revenus.

Durant les quatre mois de la campagne, tous les volets de Bel Avenir organisent des activités dans le cadre de la campagne “Filles formées, femmes autonomes” pour soutenir l’École des Saphirs.

Par exemple, la mise en place des ateliers et débats autour de la violence faite sur les femmes et de l’égalité des genres ou des concours de dessins sur le thème « Comment vois-tu ton avenir ? » au Collège des Salines, à l’École des Saphirs, à la Ferme École de Mangily et durant les séjours d’éducation environnementale.

​Ou encore, des posters participatifs où tout le monde pourra s’exprimer sur ce qu’il entend par “Femme” au Centre d’Art et Musique et même la projection de films mettant en avant le courage féminin, etc.

L’Hôtel Solidaire Mangily qui appuie depuis toujours les projets d’Eau de Coco à Madagascar, dédiera jusqu’en fin juin, ses bénéfices à cette campagne.

Le grand événement marquant est pour ce weekend du 8 avril, avec la cinquième édition du  “Pousse Me Baby”,  qui coïncide avec les 14 ans d’existence d’Eau de Coco à Madagascar. Comme chaque année, c’est une occasion pour les bénéficiaires de chaque volet de d’Eau de Coco à Madagascar pour une course de trente kilomètres allant de Tuléar à Mangily.

​Les 200 participants passeront ensuite un moment convivial à Mangily jusqu’au lendemain en réalisant des activités de sensibilisation toujours dans le cadre du thème de la campagne “Filles formées, femmes autonomes”.

Pour cette cinquième édition, Hôtel Solidaire Mangily, Orange, Soroptimist Club International de Tuléar, Librairie Ekena, Salama, Librairie Fandrosoana, Villa Maroloko, Restaurant Blû, La Bella Donna, Eau Vive ainsi que la société JB se sont joints à Eau de Coco à Madagascar comme partenaires en apportant leur appui à la logistique et en sponsorisant les coureurs pour contribuer à l’éducation des filles et au développement durable de la région.

L’autonomisation des filles et des femmes est une affaire de tous, mobilisons-nous tous ensemble!