Historiquement, cette manifestation se porte sur l’alimentation durable et la solidarité, elle est organisée du 15 Octobre au 30 Novembre et récurrente annuellement. Elle a vu le jour à Paris en 2007. C’est autour de projection de film documentaire, que les présentateurs informent et font comprendre les enjeux du secteur agro-alimentaire dans le monde.  Pour cette 11ème édition le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) propose 8 films documentaires, 1600 évènements et 65000 participants dans 600 communes en France, avec une intervention des trois invités africains lors des débats.

Cette année, pour Madagascar, le premier festival a été lancé à Toliara, en étroite collaboration avec le comité fondateur et l’ONG Bel Avenir. Il s‘est tenu au Centre de Formation Agricole et Élevage (CFAE) à Mangily au profit des bénéficiaires de cet ONG.  Ce centre a été choisi car il reflète les valeurs de l’organisme mère. En effet, ce centre soutient les jeunes défavorisés pour une orientation professionnelle vers l’élevage et l’agriculture.

Pendant les deux jours de projection-débat, “L’agro-écologie dans l’oasis de Chenini : Préserver ensemble” et « Éloge des mils- l’héritage africain », deux films documentaires, ont été projetés pour les 70 à 80 élèves du CFA et des séjours éducatifs environnementaux. En un mot, ces deux projections ont pour but de mettre en évidence l’importance de la préservation de l’environnement et de la conservation de la biodiversité pour garantir la sécurité alimentaire. On y insiste également sur les avantages du travail en coopérative qui permet de mutualiser les ressources et les connaissances et ainsi d’être moteur d’un développement qui concerne toute la population. Les questions persistantes, durant le débat, se tournaient  surtout sur les techniques de compostages, les règles associatives et les résultats économiques des agriculteurs