fbpx

Bloco Malagasy

La Bloco Malagasy eest un groupe de batucada (percussion afro-brésilienne) formé par 200 filles et enfants provenant des quartiers les plus défavorisés de Tuléar (Madagascar), élèves du Centre d’Art et Musique.

 

Le groupe est formé pour donner une alternative de loisirs aux filles avec haut risque d’exclusion sociale et de tomber enceinte pendant leur adolescence.

Le projet est né en 2008 avec un groupe d’élèves qui suivaient des cours de français donnés par des volontaires de l’ONG Bel Avenir.

Au début, il était formé par des filles du quartier de Tsimenatse, dans les environs du Cinéma Tropic. Un an après, avec sa popularité, des jeunes d’autres quartiers ont commencé à s’y intéresser et à en faire partie.

Bloco signifie « association » ou « groupe » en portugais. Au Brésil, les blocos sont les fanfares de rues qui jouent et font des animations pendant le traditionnel carnaval.

La Bloco Malagasy joue lors des parades, carnavals, défilés, sur scène… Le groupe joue aussi accompagné par les chorégraphies et acrobaties du groupe de capoeira Roda Malagasy et maintenant, le spectacle de ces jeunes filles de Tuléar peut aussi s’accompagner des marionnettes géantes!

La Bloco Malagasy intègre des rythmes du Brésil, d’Europe et de Madagascar, créant ainsi une expérience artistique unique de qualité internationale.
La Bloco a fait sa première tournée à l’étranger en Espagne en 2011. En 2013, en plus de nombreuses prestations au niveau local, la Bloco Malagasy a réalisé une tournée au Cambodge en mars et deux autres à Madagascar en août et en octobre. En 2014, les filles réalisent une deuxième tournée en Asie en passant cette fois-ci par Thaïlande en plus du Cambodge, pour promouvoir les droits de l’homme. En juillet, elles ont participé aux animations des rues dans le cadre du Mondial de football 2014 au Brésil. En avril 2015, les percussionnistes se sont rendues en Afrique du Sud pour une tournée de promotion du tourisme responsable, notamment au salon de tourisme World Travel Market Afrika 2015 célébré à Cape Town. Une tournée nationale sur la même thématique a lieu en septembre, avec le film d’animation « Tongasoa et le vazaha » réalisé par les bénéficiaires de Bel Avenir, comme appui de sensibilisation.

Toutes ces tournées ont eu pour but premier de promouvoir, auprès du public étranger comme malgache, le respect des droits universels de l’homme et notamment des droits des femmes et des enfants. Ces tournées ont aussi été l’occasion de favoriser les échanges entre jeunes de cultures et de milieux socio-culturels différents dans le but de favoriser la tolérance, le respect et la paix.

De plus, la tournée à Madagascar a aidé le groupe à se faire une place sur la scène artistique malgache grâce à leur performance originale et la grande attention médiatique que les filles ont suscitées.

Le groupe Bloco Malagasy est composé aujourd’hui de quatre niveaux : Bloco A, B et C où les niveaux des filles sont classés des plus avancés aux débutants ; et le tout nouveau Petit Bloco créé en novembre 2014. Le Petit Bloco accueille des enfants de 6 à 12 ans et forme également des garçons à la percussion.

Chronologie

Un groupe de filles bénéficiaires d’Eau de Coco à Tuléar (Madagascar) découvre la batucada, et apprend à jouer des instruments et commence à jouer des rythmes malgaches.

Le groupe commence à jouer dans les quartiers et les restaurants de la ville.

Formation du groupe avec le professeur espagnol Borja Rocha, membre du groupe Samba da praça, avec qui le nom de Bloco Malagasy a été choisi.

La Bloco Malagasy effectue sa première tournée internationale d’un mois en Espagne en promouvant les droits des enfants.

Le groupe de percussionnistes expérimente une grande progression de niveau grâce à une formation avec le professeur de percussion Nacho Martin du groupe Sambiosis.

La Bloco Malagasy part en mars au Cambodge pour une nouvelle tournée qui a beaucoup encouragé les échanges sud-sud, surtout entre les femmes. La même année, elle réalise pour la première fois une tournée nationale en août à Madagascar. Aux mois d’octobre et de décembre, la Bloco Malagasy effectue une tournée de sensibilisation à la participation aux élections présidentielles en deux groupes : un groupe dans les régions du sud-ouest et Ihorombe et l’autre groupe dans les régions de Menabe et Melaky.

En février, les percussionnistes partent pour une tournée de cinq semaines au Cambodge et en Thaïlande, tout en promouvant les droits de l’homme. Au mois de juillet, la Bloco Malagasy repart pour une nouvelle tournée et cette fois-ci pour deux mois au Brésil avec la thématique « Battant pour partager les racines, les sons et les visions ». Au Brésil, les filles de la Bloco Malagasy ont eu l’opportunité de participer aux animations lors du mondial de football.

La Bloco Malagasy s’en va au mois d’avril en Afrique du Sud pour une tournée de promotion du tourisme responsable. Les filles participent dans les animations au salon de tourisme World Travel Market Africa 2015 célébré à Cape Town.
Au mois de septembre, les percussionnistes ont effectué une tournée nationale sur la même thématique avec la projection du film d’animation « Tongasoa et le vazaha » comme appui à la sensibilisation.

Tournées

Plus d’informations:

Présentation de la tournée

La Bloco Malagasy a fini sa troisième tournée musicale en Asie du sud-est appelée “Beating the drum for responsible tourism”. Dix percussionnistes ont présenté leur performance au Cambodge et en Thaïlande de février à mars 2016.

Cela, dans le but de promouvoir des échanges culturels entre des organisations de la société civile, des groupes artistiques et des opérateurs touristiques, tout en encourageant un tourisme qui respecte les droits des enfants et des femmes, les ressources naturelles, les traditions, etc.

Pendant 30 jours, le groupe a planifié sa tournée à travers le Cambodge (Phnom Penh, Siem Reap, Battambang) et Thaïlande (Bangkok, Chiang Mai) où parades, concerts et ateliers étaient au rendez-vous.

Les percussionnistes ont profité de l’occasion pour promouvoir l’artisanat malgache, faire des visites culturelles et promouvoir le tourisme responsable avec l’appui du livre de conte et du film d’animation “Tongasoa et le vazaha”.

informations:

Dossier de présentation de la tournée

Rapport de la tournée

Une tournée de rencontres musicales et d’échanges interculturels a été organisée par l’ONG Bel avenir avec son groupe de percus- sion Bloco Malagasy en Afrique du Sud du 15 avril au 2 mai 2015.
Dix filles du projet social Bloco Malagasy du Centre d’Art et Musique de l’ONG et un accom- pagnateur (le directeur de l’ONG) ont visité les villes de Cape Town, Grahamstown, Durban, Johannesburg et Pretoria.
Pendant le séjour à Johannesburg, quelques activités et animations musicales ont
été organisées dans le cadre du Freedom day et une marche a été organisée contre la xéno- phobie.

Plus d’informations:

Présentation de la tournée

Rapport de la tournée

La deuxième tournée du Bloco Malagasy en Asie est bien une grande réussite. L’organisation de la tournée a été facilitée grâce au réseau de partenaires de l’année 2013 et grâce à un travail de coordination important au niveau de la communication.

Le Bloco Malagasy, qui est un groupe amateur, a démontrés ses capacités et a imposé son style rythmé et dynamique a conquis le coeur du public. Aujourd’hui, il est capable de présenter un spectacle de qualité professionnelle, en lien direct avec son public, et au sein d’espaces très variés ( rue, plage, scène, etc.). Il est également capable d’intégrer des festivals culturels où il joue un rôle dans la réussite de l’évènement.

Enfin, la visibilité des actions du réseau Eau de Coco et son entité Coconut Water au cambodge a été accrue et son réseau de collaborateurs confirmés ou potentiels s’est largement étendu. Une Prochaine tournée en Asie pourra s’appuyer sur ce réseau et ouvrir des possibilités de spectacles dans d’autres pays du sud-est asiatique.

Plus d’informations:

Présentation de la tournée

Rapport de la tournée

La tournée de la Bloco Malagasy a suscité beaucoup d’attention au Brésil même si le public de ce pays est habitué aux spectacles de percussion. La présentation artistique du groupe mal- gache a été acueillie avec surprise et admiration, grâce au charisme et à l ́énergie des percussion- istes, et pour la qualité des rythmes qu’elles jouent.

Au total, les 40 représentations de la Bloco Malagasy à travers quatre régions du pays, ont rassemblé plus de 23 000 spectateurs. La majorité d ́entre eux se trouvait à Rio de Janeiro (45%) à l ́occasion de la Coupe du Monde de football.
Le public était très hétérogène : des passants, des touristes de differentes nationalités, des supporters de football de differents pays (surtouts d’Argentine et d ́Allemangne), des artistes d’au- tres groupes musicaux, des membres de communautés d’afrodescendants, etc. Le tableau suivant expose le nombre de personnes présentes lors de chaque représentation.

 

Plus d’informations:

Présentation de la tournée

Rapport de la tournée

La tournée est une grande réussite et objectifs ont largement été atteint. La réception par le public cambodgien était chaleureuse et cela aura permis aux jeunes artistes se sentir à l’aise dans un contexte nouveau et différent de l’environnement malgache. Les organisations partenaires telles que la Fondation Covalence, la Préfecture Apostolique et le BHOR ont largement contribué au bon déroulement des activités et des échanges interculturels. Ces bons résultats sont aussi la conséquence d’une prestation de qualité, fournie par les jeunes artistes.

Plus généralement, ce projet interculturel a renforcé l’expérience pour toutes les entités impliquées. L’ouverture d’un échange sud-sud entre les deux membres du réseau Agua de Coco prouve la capacité d’aller au-delà des habituelles relations Nord-Sud. Fort de ce succès, une nouvelle tournée pour 2014 pourrait être programmée pour renouveler ce projet social, musical et artistique.

Plus d’informations:

Rapport de la tournée

Plus d’informations:

Rapport de la tournée

Projets connexes

01SepTous les joursCampagne Rentrée Scolaire 2019(Tous les jours)