L’école des Saphirs a ouvert ses portes en avril 2008 pour l’accueil de 200 enfants du village et des environs d’Antsohamadiro, au sud de Madagascar. Situé dans une province de terres arides, la majorité d’enfants travaillait dans les mines de saphirs, la principale source de richesse de la zone, et n’était pas scolarisée, dû à l’absence d’écoles proches.

L’École de Saphirs est un centre d’éducation primaire avec un internat pour trente filles de 8 à 14 ans, originaires des familles défavorisées qui habitent loin de l’école. Dans l’internat, les filles dorment et mangent trois fois par jour et ce sont elles-mêmes qui s’occupent du ménage et de la cuisine, accompagnées par une monitrice.